« Un article de Libération sur Aeschlimann et la Fondation Elahi | Accueil | NetVibes sort les onglets »

02 avril 2006

Commentaires

Miguel,

Tu sembles découvrir à cette occasion ce qui fait le fondement même de l'idéologie faussement libérale qui est celle de la droite : la confiscation non seulement du pouvoir mais de la parole. C'est ainsi qu'ils pratiquent, en n'utilisant que les données, chiffres ou discours qui servent cette main-mise sur tous les rouages de la société. L'affaire Mayetic n'est que la manifestation pratique de cette idéologie. Bien sûr, la gauche a d'autres travers mais ils n'ont pas actuellement tous les pouvoirs et ne peuvent donc jouer de toutes les perversionns comme le peut la droite. Il suffit de comparer ce qui se passe actuellement en France à ce qui se passe aux Etats-Unis pour comprendre d'où viennent leurs sources d'inspiration. C'est ça, dans toute sa grandeur et sa force, la droite française. L'ignorance, le mépris, la surdité et l'élimination de tout ce qui s'oppose. Les Français avaient oublié ce que c'était que la droite, le mérite de la situation actuelle aura au moins été de le leur rappeler. Elle n'est pas libérale, ce serait même plutôt le contraire. Le cas Lambert, comme le cas Aeschlimann en sont les parfaits exemples.

José, je ne découvre rien ;-) J'étais même plutôt communiste à 18 ans, berné par des illusions de valeurs "humanistes", et détestant cette rigidité de droite dont tu parles.

Heureusement je me suis toujours méfié de toute emprise de parti, quel que soit son bord, voyant clairement que d'un coté ou de l'autre, le dogmatisme était la loi, alors que je trouvais qu'il y avait toujours du bon et du mauvais de part et d'autre.

Vingt et quelques années après, c'est toujours pareil. Je n'aime pas beaucoup les hommes et femmes politiques, de droite ou de gauche, car ils sont tous à même enseigne, obligés de mentir ou de faire des compromis de bas étage pour se faire réélire, la seule chose qui les intéresse (il y a sûrement quelques exceptions, mais ils ne doivent pas faire long feu dans ce métier...).

De plus dans notre pays, nous ne savons qu'opposer les camps de manière antagoniste, alors qu'il faudrait prendre les bonnes idées aussi bien à droite qu'à gauche pour faire avancer le pays. Car la seule chose qui devrait compter, c'est ça, même si ça demande des sacrifices (et en ce moment il en faudrait beaucoup), car si le pays avance, le social et le bien être individuel et collectif avancera avec. Si le pays n'avance pas, le drame sera en conséquence :-(

Quand à notre affaire Mayetic, elle n'a rien à voir avec le fait d'être de droite ou de gauche. Dans l'Histoire il y a eu sûrement autant de scandales d'un coté que de l'autre. Et des hommes ou des femmes véreux, ça existe malheureusement partout, à tout les niveaux, surtout quand des enjeux de pouvoir sont présents.

Miguel,

Je suis globalement d'accord avec ce que tu écris et moi non plus je ne me place ni à gauche ni à droite bien que je considère que des idéologies bien marquées dans leurs différences ou alors une vaste coalition s'avèreraient préférables. Ce que je voulais souligner dans mes commentaires vis à vis du sénateur Lambert ou du député Aeschlimann c'est cette tendance de la droite française à la surdité et au manque de dialogue, ce qui est moins le cas à gauche à cause de la différence d'électorat, tout simplement. Lors de crises ou de tensions sociales cela s'avère plus particulièrement vrai.

Quant aux bonnes idées, je suis comme toi. Je les prends d'où qu'elles viennent. Personnellement, je mettrais au défi quiconque de trouver chez moi ou mes écrits une inclinaison d'un bord ou de l'autre même si j'ai une sensibilité. Mes propos peuvent effectivement devenir "radicaux" lorsque je pense certaines limites franchies, essentiellement dans la mauvaise foi ou l'hypocrisie, mais je ne critique pas telle ou telle mesure parce qu'elle viendrait d'un bord ou de l'autre. Je critique fortement toutes les hypocrisies ou inepties, c'est vrai. ;-)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Appels

Mes prises de parole

Ads

Ma Photo

Bannières

Kimind Consulting

Articles Fondateurs

  • Enterprise 2.0
    "Enterprise 2.0: The Dawn of Emergent Collaboration", Andrew McAfee (article payant). Lire aussi (free) "The Trends Underlying Enterprise 2.0"
  • The Long Tail (en français)
    L'article de Wired (traduit ici en français) où Chris Andersson a définit pour la première fois le concept de long tail ("longue traîne") qui a fait, entre autres, le succès astronomique de Google.
  • Web 2.0
    "What Is Web 2.0 - Design Patterns and Business Models for the Next Generation of Software", Tim O'Reilly

Affaire Mayetic

Bruno - billets

Livres

Internet Services

  • Pandora
    "Chaîne de radio" en ligne thématique et personnalisable
  • NetVibes
    Votre page d'accueil internet personnalisée. Ca me rappelle le bon vieux temps des débuts de Mediapps ;-)
  • Netcipia
    Un espace de travail et d'échange participatif, gratuit aussi bien pour un usage public que privé
  • Google Reader
    Le meilleur lecteur de flux RSS du moment. Dommage qu'il ne gère pas les flux privés.

Windows Software

  • Exalead one:desktop
    Moteur de recherche de vos fichiers et messages locaux. Meilleur que Google... et français en plus (pour une fois)
  • Mind Manager
    Pour aider à organiser sa réflexion grâce au concept éprouvé des mind maps
  • SpamSentinel
    Le meilleur anti-spam pour serveurs Domino et clients Notes. Il nous a sauvé la vie ;-)

Windows Mobile Software

  • Journal Pro
    pour tout noter au quotidien sur votre pocketpc. Version PC disponible également pour synchonisation.
  • Pylon Anywhere
    Un blackberry-like à mettre sur vos serveurs de messagerie
  • Spb Diary
    Pour gérer très efficacement son calendrier et ses tâches dans la page "aujourd'hui" du pocketpc
  • Sunnysoft Backup Manager
    Excellent outil de backup de votre pocket pc sur carte mémoire. Meilleur que Spb Backup qui souffre encore de quelques lacunes.
  • VITO AudioNotes
    Enfin un véritable enregistreur audio pour PocketPC, digne de ce nom, et qui ne stoppe pas l'enregistrement au moindre événement survenant sur le mobile...